Offre de stage de Master 2 disponible dans l'unité à compter de janvier 2023

Mise en place d’un crible simple hybride hétérologue pour identifier des facteurs régulant la transcription des sARN de Staphylococcus aureus

Mise en place d’un crible simple hybride hétérologue pour identifier des facteurs régulant la transcription des sARN de Staphylococcus aureus

Staphylococcus aureus est une bactérie commensale portée de manière asymptomatique par environ 30% de la population. Du fait de l’émergence de nombreuses souches multi-résistantes aux antibiotiques, ce pathogène pose un problème majeur de santé publique (1).

Le succès d’une infection à S. aureus est lié, à sa capacité à coordonner l’expression de nombreux facteurs de virulence à des moments clés, mais également à s’adapter aux changements environnementaux. A cette fin, S. aureus exprime des régulateurs protéiques que sont les facteurs de transcription (FT) et les systèmes à 2 composants (TCS) ainsi que des régulateurs de type ARN que sont les ARN régulateurs (sARN). Pourtant, ces acteurs majeurs de la régulation, pris un à un, ne sont pas essentiels à la survie de la bactérie.

Plusieurs études décrivent différents FTs régulant le même sARN, ainsi que plusieurs sARN régulant la même cible (2–4). Ces multiples régulations par des FTs ou des sARN pourraient expliquer l’absence d’essentialité de chaque régulateur, de même que l’absence conjointe des régulateurs pourrait conduire à des phénotypes plus forts.

Le but de ce projet de Master 2 est de [1] construire les outils permettant la mise en place d’un criblage par système simple hybride hétérologue dans la levure Saccharomyces cerevisiae via la création d’une banque de FT puis [2] d’identifier tous les régulateurs de la transcription d’un sARN d’intérêt. Ensuite, 2 sARN régulés par les deux mêmes FT seront sélectionnés et le double mutant sera construit [3] dans S. aureus, afin [4] d’étudier son phénotype dans la virulence avec le modèle d’infection larvaire Galleria mellonella (5), dans l’antibioresistance et dans la formation de biofilm.

Des travaux précédents ont montré que les FT SarA et CodY partagent des cibles (6, 7). Ces FTs et leurs cibles sARN serviront de contrôle et permettront de valider l’ensemble du processus de criblage par simple hybride sachant que les expériences préliminaires ont validé l’utilisation du système simple hybride hétérologue.

Enfin, l’identification de duos de régulateurs essentiels à la croissance, à la virulence, à la formation de biofilm ou encore au développement de l’antibiorésistance pourrait, à plus long terme, aboutir à l’identification de panels de cibles antibactériennes.

Le projet de M2 s’inscrit en amont d’un projet de thèse.

Encadrement : Astrid Jouvante Rouillon : astrid [dot] rouillonatuniv-rennes1 [dot] fr